Institut d'éducation à l'agro-environnement de Florac

Actualités

18-04-2016
La diversité des agroécosystèmes dans le monde : quelle durabilité ?
Les Agro'nautes, association d'étudiants césuriens de Montpellier SupAgro, a été créée fin 2015 dans le but de découvrir des systèmes d'agriculture innovants sur différents continents afin de rendre compte de leur diversité, évaluer leur durabilité et cibler les éléments et pratiques agricoles permettant de les démocratiser.

Cette association a été lauréate du concours Graines d’Agro 2016, destiné à promouvoir l'innovation et l'esprit entrepreneurial des étudiants. Elle a reçu le prix Graine d’Initiative.Laura Etienne et Mégane Véchambre, deux étudiantes de l’association, répondent à nos questions.

■ Quels sont les principaux objectifs de votre projet ?

image-1

Notre objectif est double : tout d’abord, caractériser les agroécosystèmes que nous allons découvrir, observer et comprendre les pratiques des agriculteurs, les replacer dans leur contexte, et évaluer leur durabilité économique, sociale et environnementale. Notre second objectif est de communiquer sur les principes d'une agriculture durable et les pratiques agroécologiques à destination de tous les publics, amateurs comme professionnels du monde agricole.

Nous ne voulons pas seulement donner des exemples d’agriculture durable, mais aller plus loin dans le partage de connaissances en extrayant de nos enquêtes des pratiques agricoles concrètes, qui pourraient être source d'inspiration pour des cultivateurs de tous horizons ou acteurs du monde agricole. Les données que nous allons récolter serviront également à l’élaboration de certains TD dispensés dans les formations de l’école.

■ En quoi consiste la méthodologie mise en place pour mener vos enquêtes ?

Les membres de l’association réalisent un voyage de leur propre initiative, en faisant du volontariat sur le principe du wwoofing, ou dans le cadre d’un stage. Cela permet d’être en immersion, de participer aux activités de l’exploitation agricole, de mieux comprendre le contexte et les pratiques qui sont employées. Nous avons rédigé un ensemble de fiches techniques, que nous utilisons sur le terrain pour caractériser l’agroécosystème et les pratiques agricoles. Nous développons également une méthodologie d’évaluation de la durabilité en nous basant sur la méthode française IDEA.

Nous avons créé un site web, qui fonctionne sur le modèle blog : les membres de l’association y postent régulièrement des témoignages. Après la phase terrain, nous publierons sur notre site des résultats d’études plus finalisés. Nous sommes une vingtaine d’étudiants, partis sur les chemins de France, en Amérique Latine, Etats-Unis, Asie du Sud Est… Nous souhaiterions dresser un vrai portrait de l’agriculture durable dans le monde, loin d’être exhaustif bien sûr, afin de contribuer à son développement.

■ Par quels moyens l’association est-elle financée ?

Nous finançons une partie des dépenses. Pour le reste, nous avons établi plusieurs partenariats, avec deux chaires d’entreprises de Montpellier SupAgro : la Chaire AgroSYS et la Chaire UNESCO Alimentations du monde. Nous sommes encore en attente de réponses à diverses demandes de subventions. Enfin, nous venons de lancer une campagne de financement participatif « crowdfunding », via la plateforme Miimosa dédiée au soutien des projets agricoles, en France ou à l’étranger.

■ Quelles actions prévoyez-vous mener lors de votre retour d’expériences ?

image-1

Notre travail pourra être utilisé comme un support pédagogique destiné à tous les publics. Nous allons publier sur notre site, des vidéos et articles pour présenter les exploitations dans lesquelles nous aurons travaillées. Nous y décrirons aussi des techniques agricoles précises sur des thématiques diverses et variées (culture, élevage, recyclage des déchets, etc.). Nous envisageons d'organiser ou de participer à des expositions et/ou conférences autour de l’agriculture durable et de l'agroécologie.

La synthèse des données récoltées sur le terrain devrait permettre d’accompagner les exploitations vers plus de durabilité. L’élaboration d’un guide méthodologique d'évaluation de la durabilité en collaboration avec la Chaire AgroSys pourra être  réutilisé par les futurs Agro'nautes des prochaines promotions...et servir également de support pédagogique dans l’enseignement agricole. Enfin, ces mêmes données permettront d’éditer un livret à destination des agriculteurs rencontrés, afin que le partage de connaissances soit réellement réciproque.

Date de dernière mise à jour : 23/05/2016