Institut des régions chaudes

Actualités

14-09-2017
Lancement d'un nouveau programme de collaboration en République Centre Afrique
Un nouveau partenariat sera prochainement initiée avec l'Université de Bangui en Centrafrique, au travers de son Institut supérieur du développement rural (ISDR) basé à M'Baïki.

Cette coopération fait suite à la mission réalisée par Khalid Belarbi, directeur de l’Institut des régions chaudes de Montpellier SupAgro en mai 2017, dans un contexte de forte volonté de l’Etat centrafricain de relancer les activités agricoles et de mettre l’accent sur le renforcement de capacités des acteurs du développement agricole et rural.

Programmée grâce à l’appui de l’ambassade de France et à la demande officielle du chef de l'Etat Faustin-Archange Touadera, elle s’inscrit dans les priorités que ce dernier a assignées à son gouvernement en matière de développement agricole.

Au-delà des investissements directs liés à la production (infrastructures, équipements, intrants, etc.), il importe, pour la République centrafricaine, de former des cadres en agronomie de haut niveau, capables d’accompagner le développement agricole et rural attendus par les populations rurales.

Cette ambition suppose une réforme de l’enseignement supérieur. L’Université de Bangui ambitionne de relever ce défi et compte mobiliser l’expertise reconnue de l’Institut des régions chaudes de Montpellier SupAgro.

Cette mission ouvre également de nouvelles perspectives de collaboration entre l'Institut des régions chaudes et l'Etat centrafricain :

  • Le recrutement de deux étudiants en Master 3A, appuyés par deux bourses complètes accordées par l’ambassade de France à Bangui,
  • Un projet d’expertise au travers du fonds européen dénommé Bêkou, prévu pour la relance des activités socio-économiques est en cours de construction,
  • La création de deux emplois au sein de l’entreprise GéoCoton pour les diplômés de Montpellier SupAgro.


 

Date de dernière mise à jour : 29/09/2017