Montpellier SupAgro

Actualités

14-02-2017
La filière « Chimie verte » s'illustre à la 1ère édition du concours Imagin'Maïs
Quatre élèves ingénieurs de l'option « Chimie et bioprocédés pour un développement durable » en formation à Montpellier SupAgro et l'Ecole nationale supérieure de chimie de Montpellier ont reçu le 14 février 2017, le prix « Durabilité » pour leur projet intitulé « Cornéo, la fibre autrement ».

Nos quatre lauréats - Alexe Brugnot, Julien Lacroux, Mathilde Lippi et Marion Torrès - ont conçu une fibre textile 100% cellulosique de haute qualité, soyeuse, résistante, infroissable, imperméable et surtout biodégradable, à partir de la rafle de maïs qu’ils utilisent comme matière première et transforment grâce à des procédés de production propre.

« Nous réalisons tout d’abord une extraction, afin de séparer les trois composants de la rafle (résidu de culture qui correspond à ce qu’il reste de l’épi une fois égrené) : cellulose, hémicelluloses et lignine. A partir de la cellulose extraite, nous régénérons des fibres cellulosiques avec le procédé Lyocell, actuellement utilisé avec la cellulose extraite du bois. Les co-produits, hémicelluloses et lignine, sont purs et facilement valorisables. Nous avons basé notre réflexion sur les principes de l’économie circulaire afin d’optimiser l’utilisation des ressouces naturelles et de réduire nos impacts environnementaux. Par exemple, nous favorisons des solvants non-toxiques, facilement recyclables et si possible d’origine biosourcée. Avec cette fibre, nous souhaitons répondre aux nouvelles tendances de consommation qui privilégient des produits éco-responsables » nous explique Alexe Brugnot, l’une des lauréates du projet Cornéo.

Ce prix Imagin’Maïs s’inscrit dans le cadre de la campagne « cet épi m’épate » lancée en 2014 par les professionnels de la filière Maïs, afin de mieux faire connaître la plante et ses multiples usages. En 2016, l’Association Générale des Producteurs de Maïs, la Fédération Nationale de la Production de Semences de Maïs et de Sorgho, le Groupement National Interprofessionnel des Semences et l’Union Française des Semenciers ont lancé la première édition du concours Imagin’Maïs auprès d’élèves ingénieurs, d’étudiants en master et en doctorat. Quatre établissements d’enseignement supérieur et de recherche ont participé à cette initiative et mobilisé leurs étudiants en vue d’une réflexion prospective sur les rôles possibles du maïs pour répondre à des besoins de la vie quotidienne de manière durable.

La cérémonie s’est déroulée le 14 février 2017 au siège parisien de Maîz’Europ en présence des candidats, des enseignants, des membres du jury et des organisations professionnelles de la filière maïs qui ont également décerné deux autres prix aux étudiants de l’Université de Compiègne pour leur projet de glace caramel allégée en sucres et matières grasses (prix « Faisabilité ») et ceux du Centre de Mise en Forme des Matériaux et de l’Ecole des Mines-Paris Tech (Sophia Antipolis) pour leur projet de Matériaux innovants et fonctionnels à base d’amidon : les bio-aérogels (Prix « Innovation »). Les lauréats ont reçu une dotation de 2500 € pour développer leur projet. L’équipe de Cornéo espère convaincre des industriels pour produire les premiers échantillons de tissu à base de fibres de maïs et peut-être même obtenir un label qui garantirait la qualité des textiles et valoriserait une production locale et respectueuse de l’environnement.
 

Projet Cornéo

Téléchargez le communiqué de presse

Date de dernière mise à jour : 27/03/2017