Recherche

Politique scientifique

La politique scientifique de Montpellier SupAgro concerne la totalité du continuum Formation, Recherche et Innovation. Elle est élaborée en cohérence avec l’évolution des connaissances et des métiers, les orientations nationales de l’enseignement supérieur agricole, et les enjeux du site montpelliérain, de premier rang mondial sur les problématiques agri-environnementales.

Son objectif est de préciser la contribution scientifique de l’établissement aux enjeux en agriculture, alimentation, biodiversité et environnement, avec une ouverture spécifique aux problématiques méditerranéennes et tropicales.

Cette politique s’appuie sur les points forts de l’établissement, notamment son intégration réussie dans les dispositifs de recherche du site, sa participation aux outils d’excellence, le bon niveau de production scientifique de ses enseignants-chercheurs, et sa reconnaissance nationale et internationale dans des champs identitaires.

Une politique scientifique fondée sur 4 axes transversaux

La politique scientifique de l’Ecole se fonde sur quatre axes transversaux aux thèmes portés par les composantes de formation et recherche de l’établissement, cohérents avec les enjeux de la COMUE Languedoc-Roussillon et les autres projets de site :

Axe 1

Systèmes alimentaires durables

Contribuer à la durabilité des systèmes alimentaires par la compréhension des processus impliquant la disponibilité des ressources agricoles (alimentaires et non-alimentaires), les transformations et valorisations agro-industrielles, la consommation, ainsi que par le déploiement de nouveaux procédés.

Axe 2

Transition agro-écologique

Améliorer la production agricole, en mobilisant plus efficacement des ressources limitées ou en danger – dont la biodiversité – comme supports de la durabilité des agro-écosystèmes, des paysages et des territoires.

Axe 3

Ingénierie numérique

Inventer une approche intégrée du continuum acquisition-traitement-gestion des données biologiques et environnementales pour comprendre et prédire, voire piloter, le fonctionnement des systèmes biologiques.

Axe 4

Innover et entreprendre

Soutenir les innovations techniques et organisationnelles menées dans les exploitations agricoles, la transformation agroalimentaire, la distribution et la consommation alimentaires ; accompagner les activités entrepreneuriales associées. Cet axe est décliné en articulation avec les trois autres.

Développer, capitaliser et rendre visibles les activités scientifiques

Ces axes ont une fonction de capitalisation et d’incitation permettant de rendre visibles les activités de l’établissement (formations, projets de recherche, actions menées en partenariat…), accroître son identité et affirmer ses spécificités scientifiques.

L’activité scientifique de l’établissement est facilitée par la mise en place de dispositifs partenariaux relevant d’un axe donné dont ils renforcent la portée (les Chaires : AgroSYS, UNESCO Alimentations du Monde, ELSA-PACT, AgroTIC ; AgroTIC Services et les Domaines agricoles), ou servant l’ensemble des axes (incubateur et service d’expertise DEFIS).

Renforcer l’articulation des composantes de l'établissement

Les départements de formation et de recherche sont les garants du maintien et de la consolidation des savoirs de référence ainsi que de la qualité́ des enseignements dans leurs champs disciplinaires. Ils assurent le lien avec les 22 unités de recherche labellisées par l’établissement - la plupart associées avec l'Inra et le Cirad -, notamment à travers la recherche conduite par les enseignants chercheurs.

En étroite concertation avec les départements, les instituts portent des formations dans leur champ thématique. Ils assurent des fonctions d’expertise venant enrichir les formations. Ils sont également chargés de l’émergence et la coordination de projets pluri-partenaires incluant différents acteurs dans leur champ thématique, ce qui renforce la visibilité du pôle montpelliérain dans ce secteur. C’est le cas du Pôle « Vigne et Vins ».

Consolider les partenariats académiques...

Les liens avec les partenaires académiques au sein des unités de recherche labellisées, sont renforcés au niveau local à travers l'association Agropolis International par la participation à la COMUE Languedoc-Roussillon Universités, aux Objets d’Excellence du site (LabEx, EquipEx…) et au projet ISite MUSE avec l'Université de Montpellier, et au niveau national par l’implication dans l’Institut agronomique, vétérinaire et forestier de France (Agreenium).

Montpellier SupAgro est également membre fondateur d'Agropolis Fondation.

Les partenaires socio-économiques contribuent à la professionnalisation des formations et à l’enrichissement de l’ensemble des activités. Certains sont particulièrement actifs au sein des chaires d’entreprises.

Date de dernière mise à jour : 09/12/2016