En direct
CultureSciences
Mardi 7 novembre à partir de 18h00

Montpellier SupAgro

Espace témoignages

Noémie Rullier - Au coeur de l'approche systémique

Pourquoi avoir choisi la formation à l'IRC ?

Mon parcours est un peu particulier : j'ai obtenu un master recherche en physiologie et génétique des plantes puis je suis partie à Madagascar avec le Cirad pour une étude écophysiologique de différentes variétés de riz. Le contexte et le projet m'ont beaucoup intéressé, néanmoins je me suis rendue compte de l'importance de l'aspect social et économique dans ce genre de projets dit "participatif" dans un objectif de développement. Ces questions m'ont intéressé et je me suis donc tournée vers la formation que proposait l'IRC dans l'optique de mieux comprendre les différentes interactions à prendre en compte dans un projet de développement. Ainsi, je cherchais donc à me former à l'approche systémique.

Quels sont les plus de la formation ?

Tout d'abord, les étudiants ont des origines très diverses, que ce soit en terme de nationalités qu'en terme d'expériences, de domaines d'étude.
Ensuite la formation propose de nombreuses sorties de terrain. On se forme par "une mise en situation" dans chacun des modules proposés.
Il existe une vraie coordination et une cohérence par rapport aux attentes du "monde professionnel".

Quel métier envisages-tu ?

L'organisme avec lequel je souhaite travailler m'importe peu, seul le projet d'étude proposé devra répondre à quelques conditions : projet de développement orienté en "Recherche-Action".

En effet, j'envisage de devenir un agent de développement.

L'ambiance de l'école sur Montpellier ?

Déjà Montpellier est une ville très agréable et l’ambiance de l'école est sympathique, plusieurs activités sont proposées, plusieurs soirées aussi…il y en a pour tous les goûts !

 

Propos recueillis par C. Baranger

Date de dernière mise à jour : 09/07/2015