Un total de 15 pages ont été trouvées avec le mot clé solidarité.

AequitaZ

aequitaz_aequitaz.png
Type de contenu : Partages d'expérience/Projets
Les incontournables : A lire en priorité
Type d'auteurs : Associations
Année : Non renseignée
Langue : Français
Auteur.e.s : AequitaZ
Mots clés : coordination/coopération multi-acteurs, participatif, solidarité
Résumé/Remarque : AequitaZ est une association nationale créée en 2012 pour dépasser le sentiment d’impuissance généré par les peurs, les replis et les injustices en France et en Europe. L’association expérimente des actions politiques et poétiques qui développent le pouvoir d’agir de personnes qui vivent des situations d’inégalités. Elle essaime aussi ses projets et ses méthodes en accompagnant associations, collectivités locales ou entreprises responsables pour créer avec elles des solutions inédites face aux défis qu’elles rencontrent.
Lien internet : https://www.aequitaz.org/

Association Au Maquis

associationaumaquis_bandeau-maquis-jaune1.jpg
Type de contenu : Partages d'expérience/Projets
Les incontournables : A lire en priorité
Type d'auteurs : Associations
Année : Non renseignée
Langue : Français
Auteur.e.s : Au Maquis
Mots clés : jardin, solidarité , tiers lieu
Mots clés :
Résumé/Remarque : Association de solidarité internationale, Au Maquis est :
– Un lieu d’accueil et d’actions pour se retrouver et partager,
– Une fabrique d’initiatives citoyennes pour la ville ou la campagne,
– Une cocotte d’actions éducatives et de loisirs pour petits et grands,
– Un jardin partagé de Lauris à Aix en Provence, en passant par Cavaillon,
– Un champs de cultures et de culture,
– Un restaurant du jardin à l’assiette…
Lien internet : https://aumaquis.org/

Charte pour un accès digne et durable de tous à une alimentation de qualité, de toutes les qualités

chartepourunaccesdigneetdurabledetousa_charte-terres-de-lorraine.png
Type de contenu : Outils/Méthodologie
Les incontournables : A lire en priorité
Type d'auteurs : Accompagnateurs, Associations
Année : 2019
Langue : Français
Auteur.e.s : Terres de Lorraine - ATD Quart Monde
Mots clés : coordination/coopération multi-acteurs, culturel, émancipation/pouvoir d'agir, mixité, participatif, qualité des produits, solidarité
Résumé/Remarque : Cette charte est portée par un collectif citoyen d'organismes (associations, collectivités, producteurs, etc.) et de personnes, rassemblés autour du projet alimentaire territorial en Terres de Lorraine à partir d'une expérimentation proposée par ATD Quart Monde.

Cette Charte a pour vocation d'être un outil pour interroger les pratiques, sensibiliser aux enjeux d'un accès digne et durable à l'alimentation et permettre de repérer et de promouvoir des actions alimentaires répondant à ces principes. Elle est ouverte largement à tous ceux qui veulent nous rejoindre dans cette démarche.

Etude " Se nourrir lorsqu'on est pauvre - Analyse et ressenti des personnes en situation de précarité

etudesenourrirlorsquonestpauvreanal_atdquartmonde.png
Type de contenu : Réflexions sur le fond
Les incontournables : A lire en priorité
Type d'auteurs : Associations
Année : 2016
Langue : Français
Auteur.e.s : ATD Quart Monde - M. Ramel, H. Boissonnat Pelsy, C. Sibué-De Caigny, M-F Zimmer
Mots clés : démocratie, distribution, émancipation/pouvoir d'agir, qualité des produits, solidarité
Résumé/Remarque : "Se nourrir et nourrir les siens" est une préoccupation majeure et douloureuse pour les plus pauvres. Mais cette préoccupation peut se transformer en une chance lorsqu'elle débouche sur un accès durable à cette dynamique essentielle qu'est l'acte de se nourrir : un élément fondateur de l'identité individuelle, du lien social et de l'appartenance citoyenne. Si notre étude montre que l'alimentation est bien un excellent moteur d'inclusion sociale pour les individus, ce moteur présente des faiblesses lorsqu'il s'agit de personnes vivant les continuelles ruptures engendrées par la misère et la précarité. Or, s'il est légitime de plébisciter l'accès à cette dynamique d'inclusion sociale autour du "se nourrir" de concert avec les plus pauvres, redonner à cet acte fondateur de l'humain ses lettres de noblesse est plus complexe. Pourtant, c'est un acte simple, de bon sens, et structurant sur le long terme. En effet, permettre à tous d'avoir accès à une "alimentation durable" - non seulement par la qualité écologique de l'aliment mais aussi par l'accès aux produits, l'accès au choix et au statut de consommateur - c'est ne plus accepter que les barrières autour de l'aliment et les restes à vivre soient tels qu'ils ne permettent plus de fournir la nourriture soi-même aux siens mais conduisent à la recevoir de la main d'autres personnes...

Film - La part des autres (80')

filmlapartdesautres_la-part-des-autres.png
Type de contenu : Outils/Méthodologie
Les incontournables : A lire en priorité
Type d'auteurs : Accompagnateurs
Année : 2019
Langue : Français
Auteur.e.s : J-B Delpias, O.Payage
Mots clés : agriculture, coordination/coopération multi-acteurs, solidarité
Résumé/Remarque : Un film écrit et réalisé dans le cadre du projet « Accessible » . Il pose un regard sur l?appauvrissement tant des producteurs que des consommateurs et interroge les conditions d?un accès digne pour tous à une alimentation de qualité et durable. Le film a été conçu pour être un support de débat. Les réalisateurs et protagonistes du film, ainsi que plusieurs administrateurs CIVAM et partenaires peuvent être mobilisés dans le cadre d?une projection-débat dans votre région, n?hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus !

Le DVD (10 ? +3 ? pour les frais de port) est libre de droits pour le prêt et la diffusion. Affiches et flyers sont également disponibles pour vous aider à en faire la promotion.

Un documentaire écrit et réalisé par Jean-Baptiste Delpias et Olivier Payage.
Réseau CIVAM
Callysta Productions

Réseau anglophone / Food Power UK

foodpowertacklingfoodpovertythroughpeop_food-power-sustain-uk.png
Type de contenu : Partages d'expérience/Projets
Les incontournables : A lire en priorité
Type d'auteurs : Associations
Année : 2020
Langue : Anglais
Auteur.e.s : Sustain - the alliance for better food and farming
Mots clés : émancipation/pouvoir d'agir, gouvernance, politique, solidarité , territoire/territorialisation
Résumé/Remarque : Food Power aims to strengthen the ability of local communities to reduce food poverty, through solutions developed in partnership and with the support of peers from across the UK. Our goal is to transform the way that people experiencing food poverty access support so they can create long-term, sustainable lives that are free from hunger.

We support coordinated approaches to tackling food poverty in over 50 areas across the UK, tailored to the particular locality and unique policy contexts across the four nations. The four year programme is funded by The National Lottery Community Fund and is led by Sustain and Church Action on Poverty.

- Supporting local food poverty alliances
- Learning and sharing good practice
- Involving experts by experience
- Evidencing what works at the local level

(Food Power is a project of Sustain: the alliance for better food and farming)

La crise du Covid-19 met en lumière la nécessaire remise en cause de l'aide alimentaire

lacriseducovid19metenlumierelanecessai_the-conversation-ndarmon-et-al.png
Type de contenu : Réflexions sur le fond
Les incontournables : A lire en priorité
Type d'auteurs : Chercheurs
Année : 2020
Langue : Français
Auteur.e.s : N. Darmon, C. Gomy, D. Saïdi-Kabeche
Mots clés : covid, gaspillage, logistique, sécurité sociale alimentaire, solidarité
Résumé/Remarque : Avec la crise du Covid-19, de nombreux foyers ont été précipités dans une situation d'insécurité alimentaire grave. Grâce à la réactivité des associations et à une multitude d'initiatives locales, citoyennes et bénévoles, l'aide alimentaire a pu être multipliée au moins par 3.

Face à l'urgence, le gouvernement a décidé de verser une aide ponctuelle à environ 4 millions de ménages. Il a annoncé une enveloppe de 39 millions d'euros, dont 25 millions à destination des associations d'aide alimentaire et 14 à destination des territoires. On ignore sur quelles bases les modalités de ces aides d'urgence ont été définies.

En France, le système d'aide alimentaire est principalement basé sur des dons de produits et il est entièrement délégué au monde associatif. Il recèle de très nombreuses failles structurelles : économiques, nutritionnelles, sociales, éthiques, organisationnelles…

La solidarité alimentaire de proximité comme espace d'expérimentation démocratique et vecteur d'émancipation. Recherche-action au sein du Secours Populaire Français en Occitanie

lasolidaritealimentairedeproximitecommees_forum-pscherer.png
Type de contenu : Outils/Méthodologie, Partages d'expérience/Projets
Les incontournables : A lire en priorité
Type d'auteurs : Chercheurs, Accompagnateurs
Année : 2018
Langue : Français
Auteur.e.s : P. Scherer
Mots clés : coordination/coopération multi-acteurs, distribution, émancipation/pouvoir d'agir, solidarité
Résumé/Remarque : Le Secours Populaire Français (SPF) Occitanie s'est engagé dans une démarche d'expérimentation visant à développer une solidarité alimentaire de proximité, en investissant les dynamiques de circuits-courts sur plusieurs territoires, dans le cadre de ses activités d'aide alimentaire dans cinq comités locaux. Chaque comité a démarré à sa manière, tout en laissant des marges de manœuvre aux personnes impliquées, afin de déclencher un processus d'action collective. Cette recherche-action, se situe à la croisée de trois champs de recherche : les pratiques de solidarité, la participation citoyenne et l'accès à l'alimentation des personnes précaires. Fondée sur la constitution de « groupes-projet » composés de bénévoles, de personnes accueillies (et d'agriculteurs dans certains cas), elle interroge la place des personnes en situation de précarité dans l'émergence de formes démocratiques d'accès à l'alimentation, dans une perspective émancipatrice. Elle fait l'hypothèse que l'instauration d'une solidarité alimentaire de proximité, territorialisée, éco-systémique, dans une dynamique collective et participative, est vectrice d'émancipation sur les questions alimentaires et plus largement.

Cet article est issu de Forum 2018/1 (n°153).

La solidarité alimentaire en circuits-courts : un vecteur d'émancipation ?

lasolidaritealimentaireencircuitscourts_leris-solidarite-circuit-court.png
Type de contenu : Partages d'expérience/Projets
Les incontournables : A lire en priorité
Type d'auteurs : Chercheurs, Accompagnateurs, Associations
Année : 2018
Langue : Français
Auteur.e.s : LERIS
Mots clés : agriculture, démocratie, distribution, droit à l'alimentation, émancipation/pouvoir d'agir, solidarité
Résumé/Remarque : Pendant deux ans, cinq comités ou antennes du Secours Populaire en région Occitanie, ont expérimenté des actions visant à créer des ponts entre la lutte contre les exclusions et l’alimentation en circuits-courts. Produire, cuisiner, transformer, fabriquer, acheter, manger, distribuer... autant d’occasions de faire et d’être ensemble, pour faire évoluer les pratiques de solidarité, les modes d’actions collectives, les dispositifs d’aide alimentaire, dans une perspective d’émancipation, et pour faire de l’accès à l’alimentation des personnes en situation de précarité, un enjeu citoyen.

Les expérimentations de revenu(s) de base

lesexperimentationsderevenusdebase_cairn-les-experimentations-de-revenus.png
Type de contenu : Réflexions sur le fond
Les incontournables : A lire en priorité
Type d'auteurs : Chercheurs
Année : 2019
Langue : Français
Auteur.e.s : C. Cayol
Mots clés : solidarité
Mots clés :
Résumé/Remarque : Les expérimentations de revenu de base sont l'objet de nombreuses controverses parmi les universitaires et militant·es favorables à cette mesure. Représentent-elles une stratégie pertinente pour produire des connaissances fiables sur les effets de la mesure, ou sont-elles une stratégie politique efficace pour espérer l'instauration d’un véritable revenu universel ? Une perspective critique des méthodologies expérimentales en économie et d’une vision trop restrictive du « revenu de base » permettrait d’ouvrir les champs des possibles sur ce terrain des expérimentations.

Clément Cayol : Doctorant en sociologie et économie au laboratoire Clersé, centre d’études et de recherches sociologiques et économiques de l’Université de Lille.

MENADEL

menadel_menadel.png
Type de contenu : Partages d'expérience/Projets
Les incontournables : A lire en priorité
Type d'auteurs : Associations
Année : Non renseignée
Langue : Français
Auteur.e.s : Les Anges Gardins
Mots clés : solidarité , tiers lieu
Mots clés :
Résumé/Remarque : Le principe de MENADEL : rendons-nous service !

(Maison d’échanges pour de nouvelles activités durables et pour l’économie locale)

Nous savons tous faire quelque chose de nos dix doigts et/ou de notre tête...
Nous manquons de temps ou nous en avons trop...
Nous avons envie de rendre service et/ou nous en avons besoin...
Grâce à MENADEL, nous pouvons ensemble, échanger, partager, et se rendre service !
Lien internet : https://menadel.fr/

Pourquoi il faut augmenter les minima sociaux ?

pourquoiilfautaugmenterlesminimasociaux_resoutions.png
Type de contenu : Partages d'expérience/Projets
Les incontournables : A lire en priorité
Type d'auteurs : Associations
Année : 2020
Langue : Français
Auteur.e.s : Secours Catholique
Mots clés : solidarité
Mots clés :
Résumé/Remarque : Edito par Vincent Destival, DG du Secours Catholique- Caritas France

Pour un revenu minimum sans contreparties !

Neuf euros par jour et par personne une fois payés le loyer, l'eau, l’énergie ! La moitié des familles qui poussent les portes du Secours Catholique pour demander une aide financière disposent de moins de 9 euros pour faire face à aux dépenses du quotidien. C’est sans doute bien loin de la représentation que nous nous faisons spontanément de la situation des personnes en précarité. Alors n’est-il pas temps de revoir les présupposés qui guident la réflexion sur les politiques publiques de lutte contre la pauvreté, selon lesquels il faudrait que les minima sociaux ne soient pas trop élevés pour pousser ceux qui les perçoivent à se bouger, et que ces derniers aient des obligations à remplir pour justifier la perception d'une allocation ? La période de confinement nous a montré avec encore plus d'acuité l'énergie dont doivent faire preuve les personnes qui perçoivent les minima sociaux pour s'en sortir. Ils nous ont sollicités, tous ceux qui habituellement vivent de petits boulots plus ou moins officiels. Arrivant tout juste à s'en sortir avant le confinement, ils ont brutalement basculé dans la grande pauvreté. Ce que nous avons vu en accéléré pendant le confinement, nous le voyons tous les jours. Boucler son budget lorsqu'on vit avec le RSA est le plus souvent une prouesse quotidienne : il suffit d'une maladie, d'une dépense imprévue pour que l'équilibre soit rompu. Non, le niveau du RSA ne permet pas de vivre dignement ; il permet à peine de survivre. Et si le niveau du RSA permet tout juste de survivre, quel sens cela a-t-il de demander des contreparties aux personnes qui le perçoivent ? Comment peut-on demander à quelqu’un de s’investir dans un projet d’insertion lorsque chaque jour est un combat ? Or aujourd’hui, celui qui perçoit le RSA doit prendre des engagements consignés dans un contrat avec Pôle emploi ou avec les services des conseils départementaux. Lorsque le contrat n'est pas respecté, l'allocation peut être réduite de moitié, voire de 80 %. Et c’est ce qui arrive chaque année à 115 000 foyers, soit 234 000 hommes, femmes et enfants. Voilà pourquoi nous demandons un revenu minimum sans contreparties, qui permette à ceux qui le perçoivent de vivre dignement pour pouvoir envisager un avenir. Nous demandons aussi que ce revenu soit ouvert aux jeunes, car ce sont les plus durement touchés par la pauvreté en France et les premières victimes de la crise sanitaire. Nous demandons enfin que le droit à l'accompagnement prévu par la stratégie de lutte contre la pauvreté soit effectivement mis en place. Des réponses sont plus que jamais nécessaires pour garantir la cohésion de notre société au moment où la pauvreté augmente du fait de la crise sanitaire.

Pour une réforme de nos solidarités alimentaires

pourunereformedenossolidaritesalimentaire_sowhat9-1e-page-fr.png
Type de contenu : Réflexions sur le fond
Les incontournables : A lire en priorité
Type d'auteurs : Chercheurs
Année : 2019
Langue : Français
Auteur.e.s : D. Paturel, N. Bricas
Mots clés : émancipation/pouvoir d'agir, financement, politique, solidarité
Résumé/Remarque : Les points clés de ce So What?

- En France, la solidarité alimentaire continue de prendre la forme dominante de l’aide alimentaire.
- La précarité alimentaire reste traitée par l’assistance et non par l’ambition d’émancipation.
- Les débats au cours des États généraux de l’alimentation ont soulevé les questions de la dignité dans le traitement de la précarité alimentaire et révélé le décalage croissant entre les populations ciblées par les dispositifs d’aide alimentaire et celles qui en ont besoin.

Projet de recherche-action Solenprim (Belgique)

projetderechercheactionsolenprimbelgique_solenprim.png
Type de contenu : Partages d'expérience/Projets
Les incontournables : A lire en priorité
Type d'auteurs : Accompagnateurs, Associations
Année : 2019
Langue : Français
Auteur.e.s : L. Damhuis, D. Myaux, M. Rosenweig, C. Rousseau, A. Serré
Mots clés : agriculture, coordination/coopération multi-acteurs, droit à l'alimentation, gouvernance, qualité des produits, solidarité
Résumé/Remarque : Solenprim – Solidarité en primeur(s) – est un projet de recherche-action, développé collectivement par des organisations d’aide alimentaire, une plateforme d’achats solidaire et la Fédération des Services Sociaux. Il a pour objectif un accès durable pour tous à une alimentation diversifiée et de qualité.

Solenprim cherche à savoir en quoi et comment des dispositifs innovants, associant le secteur de l’aide alimentaire à la transition vers un système alimentaire durable, sont susceptibles d’accroître durablement la liberté de choix et le champ des usages alimentaires des publics défavorisés ?
Lien internet : https://solenprim.com/

Vidéo - Séjour Accès digne à l'alimentation" de Nantes, mars 2018 (8')

videosejouraccesdignealalimentationde_sejour-nantes-2018.png
Type de contenu : Partages d'expérience/Projets
Les incontournables : A lire en priorité
Type d'auteurs : Associations
Année : 2018
Langue : Français
Auteur.e.s : Secours Catholique
Mots clés : solidarité
Mots clés :
Résumé/Remarque : En mars 2018 ont eu lieu deux séjours « accès digne à l’alimentation de tous » où des porteurs de projets et acteurs du Secours Catholique impliqués sur ce sujet – tous milieux sociaux confondus - ont pu se rencontrer.

Retour d’expérience, partage de pratiques, visite d’initiatives locales inspirantes et intervention de professionnels du sujet ont été les principales activités de ces séjours.

En tout, 80 personnes étaient présentes.
Voici ici la vidéo de la rencontre de Nantes (7 au 9 mars 2018)
Filtrer :  agriculture  campagne/rural  cantine  coordination/coopération multi-acteurs  covid  cuisine  culturel  démocratie  distribution  droit à l'alimentation  émancipation/pouvoir d'agir  épiceries sociales et solidaires  ESS/économie sociale et solidaire  évaluation  financement  gaspillage  gouvernance  groupement d'achats  insertion  jardin  logistique  migrant/migration  mixité  monnaie locale  panier solidaire  participatif  politique  qualité des produits  quartier  sécurité sociale alimentaire  solidarité  territoire/territorialisation  tiers lieu  ville/urbain