Un total de 5 pages ont été trouvées avec le mot clé sécurité sociale alimentaire.

La crise du Covid-19 met en lumière la nécessaire remise en cause de l'aide alimentaire

lacriseducovid19metenlumierelanecessai_the-conversation-ndarmon-et-al.png
Type de contenu : Réflexions sur le fond
Les incontournables : A lire en priorité
Type d'auteurs : Chercheurs
Année : 2020
Langue : Français
Auteur.e.s : N. Darmon, C. Gomy, D. Saïdi-Kabeche
Mots clés : covid, gaspillage, logistique, sécurité sociale alimentaire, solidarité
Résumé/Remarque : Avec la crise du Covid-19, de nombreux foyers ont été précipités dans une situation d'insécurité alimentaire grave. Grâce à la réactivité des associations et à une multitude d'initiatives locales, citoyennes et bénévoles, l'aide alimentaire a pu être multipliée au moins par 3.

Face à l'urgence, le gouvernement a décidé de verser une aide ponctuelle à environ 4 millions de ménages. Il a annoncé une enveloppe de 39 millions d'euros, dont 25 millions à destination des associations d'aide alimentaire et 14 à destination des territoires. On ignore sur quelles bases les modalités de ces aides d'urgence ont été définies.

En France, le système d'aide alimentaire est principalement basé sur des dons de produits et il est entièrement délégué au monde associatif. Il recèle de très nombreuses failles structurelles : économiques, nutritionnelles, sociales, éthiques, organisationnelles…

Le droit à l'alimentation durable en démocratie

ledroitalalimentationdurableendemocratie_1e-page-democratie-dpaturel-pndiaye.png
Type de contenu : Réflexions sur le fond, Etats des lieux/Observatoire
Les incontournables : A lire en priorité
Type d'auteurs : Chercheurs
Année : 2020
Langue : Français
Auteur.e.s : D. Paturel, P. Ndiaye
Mots clés : démocratie, droit à l'alimentation, sécurité sociale alimentaire
Résumé/Remarque : Durant 18 mois, les participants du séminaire Démocratie Alimentaire animé par l’UMR 951 Innovation et le CREAM Université de Montpellier, ont travaillé à ce que pourrait être un droit à l’alimentation dit durable. Cette démarche encastrée dans le concept de démocratie alimentaire avait pour objectif de croiser les connaissances de la recherche, de la formation et des initiatives citoyennes à partir des conditions d’accès à l’alimentation des familles à petits budgets et des personnes en situation de précarité. Cette entrée par la précarité a pour fonction de révéler de façon plus saillante les inégalités et l’invisibilité de celles-ci dans la façon dont les politiques publiques y répondent depuis le milieu des années 1980. L’enseignement essentiel issu de ce croisement des dynamiques de savoirs résulte de l’analyse fine de la non effectivité du droit à l’alimentation en France et la compréhension de cette situation de fait, permet de comprendre un certain nombre de freins. La transversalisation a été le mot d’ordre tout au long du séminaire et est reprise dans l’ouvrage : à savoir, croiser autant que faire se peut, les regards et les paroles. l’ouvrage reflète ce patient travail des uns, des unes et des autres et le tissage, dé-tissage, re-tissage des fils tirés durant ces dix-huit mois de coopération. Si le choix éditorial est le nôtre, il ne traduit aucunement une hiérarchie dans l’importance des apports des auteurs et autrices.​

Référence :
Paturel D. et Ndiaye P. (coordination), 2020. Le droit à l’alimentation durable en démocratie. Collection Acteurs sociaux, Champ Social, 242 p.

Pour une Sécurité Sociale au XXIe siècle : un projet de sécurité sociale de l'alimentation

pourunesecuritesocialeauxxiesiecleunp_reseau-salariat.png
Type de contenu : Réflexions sur le fond
Les incontournables : A lire en priorité
Type d'auteurs : Associations
Année : 2020
Langue : Français
Auteur.e.s : Groupe Alimentation de Réseau Salariat
Mots clés : sécurité sociale alimentaire
Résumé/Remarque : Cet article du groupe Alimentation de Réseau Salariat pour la revue "Les Utopiques" de Solidaires pour février 2020. Réseau Salariat est une association d'éducation populaire radicalement post-capitaliste, c'est-à-dire qui analyse et s'attaque aux racines du système capitaliste en élaborant un projet de société émancipateur à partir du déjà-là des conquêtes sociales, en particulier le régime général de Sécurité Sociale.

Toute valeur économique créée est le résultat du seul travail humain. La société actuelle répartit la valeur créée entre travail (la reconnaissance d'un travail fourni par le versement d'un salaire ou de cotisations sociales par exemple) et profit (l'enrichissement indu des capitalistes à travers la propriété et l'endettement notamment). Le système capitaliste repose ainsi sur l'exploitation d'un grand nombre d'êtres humains au profit de quelques-uns qui s'accaparent la très grande partie de la valeur créée par le travail collectif.

A contrario, le régime général de sécurité sociale repose sur une socialisation de la valeur qui permet de sortir du système capitaliste en proposant une organisation collective qui apporte d'autres réponses aux questions suivantes : qu'est-ce que le travail ? Qui travaille et qui en décide ? Et qui est-ce qui profite de la valeur créée par le travail ?

A Réseau Salariat, nous réfléchissons à un autre fonctionnement de société à partir d'un modèle économique qui socialise la valeur créée par le travail afin que cette création de valeur serve l'intérêt général. Notre volonté est de changer de société en changeant notamment de système économique et, à cet égard, la question du travail est fondamentale !

Nous proposons cinq piliers pour fonder une société débarrassée de l’exploitation à la place de cinq piliers du capitalisme. A découvrir dans cet article !

Pour une sécurité sociale de l'alimentation

pourunesecuritesocialedelalimentation_vitalme.png
Type de contenu : Réflexions sur le fond
Les incontournables : A lire en priorité
Type d'auteurs : Associations
Année : 2019
Langue : Français
Auteur.e.s : L'équipe SSA d?Ingénieurs Sans Frontière-Agrista
Mots clés : sécurité sociale alimentaire
Résumé/Remarque : Cette page présente le projet de sécurité sociale de l'alimentation rédigé par ISF-AgriSTA, mis en ligne pour la première fois en février 2019. Elle est mise à jour régulièrement pour présenter l'avancée des travaux et les liens utiles pour suivre le projet.

Le document attaché date du 10 mai 2020.

"En France, la sécurité sociale de santé offrait aux citoyen·ne·s, dans sa construction initiale, l'accès à des soins médicaux, quels que soient leurs revenus. Pourquoi ? Parce que la santé est un bien commun et l'accès aux soins, un droit. Si l'alimentation, notre première médecine, représente une part majeure des questions de santé, un bien commun et même un droit, une part encore trop importante de la population n'est pas en mesure de l?exercer.

L'accès digne à une alimentation choisie est un droit, tout comme l'accès aux soins, ne devrait-il donc pas faire l'objet d'une politique spécifique ? Choisir son alimentation, c'est avoir accès à des produits qui nous conviennent, c'est-à-dire dont on a pu décider de leurs modes de production tout en répondant à nos préférences alimentaires. Cela revient à penser l'organisation d'un système de démocratie alimentaire. Créer une sécurité sociale de l'alimentation (SSA) dans cet objectif, est-ce possible ? A quelles conditions ? Comment une sécurité sociale de l'alimentation pourrait-elle offrir à toutes et tous l'accès à une alimentation choisie, de qualité, respectant l'environnement et les travailleur·euse·s ? Comment cet outil pourrait-il garantir le droit à l'alimentation, être la base d'une souveraineté alimentaire des peuples et de la transition nécessaire du système de production agro-alimentaire ? Pourquoi une SSA et pas une autre politique ? C'est à ces questionnements que les membres du collectif Agrista d'Ingénieur·es Sans Frontières ont tenté de répondre par ce document."

Vidéo - Le droit à l'alimentation : un droit en miette (9')

videoledroitalalimentationundroiten_droit-alimenation-en-miette-paturel.png
Type de contenu : Réflexions sur le fond, Etats des lieux/Observatoire
Type d'auteurs : Chercheurs
Année : 2019
Langue : Français
Auteur.e.s : D. Paturel avec le Collectif Pour une sécurité sociale de l'alimentation
Mots clés : démocratie, droit à l'alimentation, sécurité sociale alimentaire
Résumé/Remarque : Interview de Dominique Paturel réalisée par le Collectif Pour une sécurité sociale de l'alimentation (Ingénieurs sans frontières Agrista, Réseau Salariat, Réseau Civam, la Confédération paysanne, le Miramap, le Collectif Démocratie Alimentaire, les Amis de la Confédération paysanne, l'Ardeur).

Les propos ont été recueillis à l'été 2019.
Filtrer :  agriculture  campagne/rural  cantine  coordination/coopération multi-acteurs  covid  cuisine  culturel  démocratie  distribution  droit à l'alimentation  émancipation/pouvoir d'agir  épiceries sociales et solidaires  ESS/économie sociale et solidaire  évaluation  financement  gaspillage  gouvernance  groupement d'achats  insertion  jardin  logistique  migrant/migration  mixité  monnaie locale  panier solidaire  participatif  politique  qualité des produits  quartier  sécurité sociale alimentaire  solidarité  territoire/territorialisation  tiers lieu  ville/urbain