Un total de 2 pages ont été trouvées avec le mot clé Pédagogie.

Facile

Dispositif pédagogique autour du BarCamp

Application du concept du BarCamp avec une préparation en amont par les apprenants dans une approche pédagogique.

Dispositif pédagogique autour du BarCamp

Taille du groupe : Groupe (10-15 personnes), Salle de cours (20-30 personnes)

Modalité : Présentiel

Durée de la méthode pédagogique : Une séance entière, Sur plusieurs séances

Matériel particulier : De l’espace et des vidéoprojecteurs ou des tableaux ou des paperboard. Un moyen d’isoler phonétiquement les différents groupes

Type de savoir/Connaissance développée : Savoir/Connaissance, Savoir-faire

Public visé : Etudiants, Professionnels en formation

Type de cours : TD, Cours

Temps de préparation :½ journée d’organisation et 1 grosse journée de préparation

Auteur : Elsa Ballini

Pourquoi j'utilise cette technique ?

Pour mes apprenants

Cette approche permet aux enseignants/formateurs d’impliquer les apprenants dans le déroulé de la formation et de sortir du schéma classique de la transmission de l’enseignant/formateur en direction des apprenants.

Au cours de cette activité, les intervenants sont amenés à développer des capacités de lecture bibliographique, d’analyse, de réflexion, de synthèse et de présentation orale. Ils vont également acquérir des capacités pédagogiques au fur et à mesure des BarCamps car ils verront à l’usage quelles présentations marchent ou pas auprès des autres étudiants). Ils doivent se responsabiliser face à la tâche (notamment dans le cas de présentations individuelles) qui leur est demandée et se montrer proactifs.

A la fin des sessions les apprenants auront acquis, en plus des compétences mentionnées, un « catalogue de connaissances » en lien avec la thématique abordée.

Pour moi enseignant formateur :

Cette activité demande un investissement de l’enseignant/formateur pour bien expliquer le déroulé et les enjeux de ce qu’il propose.

Une fois sa méthodologie mise en place, il peut réutiliser la forme et certains documents d'une année à l'autre sans que cela lui demande autant de temps (des variantes sont détaillées dans la catégorie ci-dessous).

Cette démarche permet de sortir des schémas classiques de transmission, notamment en termes de savoir, ce qui est stimulant pour un enseignant/formateur en recherche d'évolution ou de nouveauté quant à son approche pédagogique.

Cadre et étapes / Consignes / Instructions

Le cadre :

Ce type de méthode est intéressant pour les cours “catalogues”.

Elle est idéale aussi si l'objectif est de faire faire des présentations orales aux étudiants. Ce type d’apprentissage correspond à un apprentissage par les pairs, il part du principe que les étudiants retiennent mieux une information lorsqu'elle provient d’un autre étudiant plutôt que d'un enseignant.

Préparation:

> Voir la fiche BarCamp


Si le nombre d'apprenants est important, il vaut mieux impliquer plusieurs enseignants/formateur pour encadrer cette méthode pédagogique.

Les sujets peuvent-être très variés et contrairement au BarCamp traditionnel, ils ne sont pas déjà maîtrisés par les apprenants. Les sujets peuvent-être un ensemble de textes sur le sujet si c'est un travail bibliographique qu'on souhaite faire. Mais cela peut aussi être un travail de production qu'il faudra ensuite présenter à l'oral.

Déroulement

  1. Préparation du travail en amont par le formateur : choix de faire travailler les apprenants en individuel ou en groupe, préparation des sujets, réflexion sur l'organisation de l'activité dans le temps et l'espace. Mise à disposition de l'attribution des sujets à chaque groupe/individu ou bien de la liste des sujets disponibles à choisir.
  2. Première séance de présentation de l'activité auprès des apprenants (15 minutes): Expliquer le concept du BarCamp et le mettre en lien avec l'activité proposée. Explication des attentes de l'enseignant/formateur vis-à-vis des apprenants. Les apprenants doivent, suite à cette séance, commencer à travailler par eux-mêmes sur leur sujet.
  3. Deuxième séance (1h) : Séance de mise au point entre l'enseignant/formateur et chaque groupe d'apprenants. Cela permet aux apprenants de poser des questions sur leur sujet et à l'enseignant/formateur de s'assurer qu'ils l'ont compris correctement. On peut également répartir cette séquence au sein des heures de cours du module (15 mn pour faire le pont sur le projet).
  4. Séance « BarCamp » (2h) : Voir la fiche BarCamp. Il est assez complexe de mettre en place un schéma permettant à chacun d'assister à toutes les présentations. Il est possible que chaque apprenant ne soit présent qu'à quelques présentations afin de pouvoir alimenter le débat final. Lorsque les présentations sont finies, un sujet est choisi par les apprenants et il est discuté par l'ensemble des groupes/individus pendant 30 à 45 minutes de débat final.
  5. Puis, si le contenu des présentations est important et que les connaissances doivent être assimilées par chacun, les apprenants (par groupe de sujet) doivent rendre à la fin de la session une fiche de synthèse sur leur sujet de travail. Comme l'ensemble sera distribué à tous les groupes, ils ont au final, accès à un catalogue de connaissances complet sur la thématique étudiée.

Evaluation

Organisation d'un temps avec tous les participants (enseignant(s)/formateur(s) et apprenants) afin d'échanger sur la manière dont s'est déroulé l'ensemble de l'activité.

Variantes :

Évaluation par les pairs des participants, via une grille de critères établie par l'enseignant/formateur. Axer l'évaluation sur la forme de l'exposé en divisant les critères de notes entre les différents auditeurs (un sur la gestuelle, un autre sur la façon de parler…). Ils doivent néanmoins justifier leur note.

Attention à la manière dont cette évaluation est mise en place afin de ne pas obtenir un effet contre-productif. Il faut qu'elle soit un faible pourcentage de la note finale et que son intérêt pédagogique soit mis en avant.

Points de vigilance :

Le développement d'un sujet de travail complexe qui nécessite un long travail de la part des étudiants implique du travail en autonomie de leur part sur une longue période avant la restitution en commun, à adapter en fonction du travail demandé, cela peut dépasser le mois.


> Voir la fiche BarCamp

Et si ca ne marche pas ?

Certains étudiants ne participent pas lors du BarCamp, par timidité par exemple, ou pour d'autres raisons liées au manque de motivation… Il faut donc trouver un moyen de maintenir la motivation pendant le BarCamp.


Par exemple noter la dynamique du groupe à l'oral, prévoir un examen par la suite sur ce BarCamp, valoriser la meilleure présentation, ...


Liens utiles

Autres ressources https://fr.wikipedia.org/wiki/BarCamp

Exporter la fiche en pdf

Moyenne

Pédagogie par projet

Envie de développer des compétences pratiques avec vos apprenants ?

D'initier chez eux l'esprit de développeur de projet ?

L'autonomie dans le travail est pour vous une valeur centrale à leurs transmettre ?

Testez la pédagogie par projet et vous n'aurez plus à douter de l'intérêt de vos cours.

Pédagogie par projet

Taille du groupe : Groupe (10-15 personnes), Salle de cours (20-30 personnes)

Modalité : Présentiel, Hybride, Distanciel

Durée de la méthode pédagogique : Dans une séance, Unité d'enseignement ou de formation

Matériel particulier : Salle de TD

Type de savoir/Connaissance développée : Savoir/Connaissance, Savoir-faire, Savoir-être/Attitude

Public visé : Etudiants, Professionnels en formation, Adapté(e) aux groupes au niveau hétérogène, Adapté(e) aux groupes à hétérogénéité culturelle, Adapté(e) aux groupes mixtes

Type de cours : TD

Temps de préparation :Phase de recherche des projets longue ; peu de préparation nécessaire pour les séances de TD ; phase de correction longue

Auteur : Bruno Tisseyre

Pourquoi j'utilise cette technique ?

Pour mes apprenants

  • Permet de simuler une future mission en relation avec la formation de l’apprenant.
  • Met en application des connaissances sur une thématique précise.
  • Développe des compétences professionnalisantes.
  • Renforce la capacité de travail en groupe et en autonomie.
  • Permet un contact avec le milieu professionnel.
  • Permet de d’homogénéiser le niveau de connaissance d’un groupe hétérogène en se concentrant uniquement sur les connaissances nécessaire à la résolution de la problématique posée.

Pour moi enseignant formateur :

  • Après la phase de recherche de projet et de commanditaire.
  • Peu de préparation nécessaire pendant les séances de TD.
  • Permet généralement d’améliorer la dynamique et l’écoute d’un groupe. Permet d’éviter l’ennui de refaire le même cours tous les ans.

Cadre et étapes / Consignes / Instructions

Préparation:

Un espace suffisamment large par rapport au groupe est nécessaire pour permettre à chacun de s’exprimer sans déranger le travail de l’autre.

L’emploi du temps des élèves doit être réfléchi pour laisser suffisamment de temps au travail en autonomie. Les séances de TD doivent être régulières pour permettre de répondre aux questions éventuelles des élèves.

Déroulement

  1. Phase d’introduction (2 à 3h) : Une séance de TP permettant la présentation du projet avec un commanditaire, l’organisation des différentes phases de travail et la méthode d'évaluation. L’enseignant accompagne alors les élèves dans la reformulation de la problématique et éclaircie les questions préliminaires au projet. L’enseignant met à disposition des ressources bibliographiques en lien avec le projet.
  2. Phase de travail : Travail en autonomie des apprenants par groupes de 4 à 5. Communication régulière avec l’enseignant pour la préparation de séances de TD d'éclaircissement sur des blocages théoriques éventuels.
  3. Fin des projets (2 à 3h) : Séances avec tous les groupes permettant de faire le point sur les connaissances acquises lors des projets.

Evaluation

L’évaluation porte généralement sur les livrables à l’issue du projet.

Plusieurs livrables sont possibles en fonction du type de projet (document écrit, présentation orale devant le commanditaire ou un professionnel.

Variantes :

Beaucoup d’adaptation sont possibles en fonction de l’importance du projet (durée, ambitions techniques, etc.)

Points de vigilance :

Suivi et animation du groupe permettant de maintenir la dynamique collective et l’intérêt tout au long du projet.

Et si ca ne marche pas ?

Il y a toujours des connaissances acquises (comme avec un enseignement classique).


Témoignages

Quand tu t’adresses à un groupe d’élève tu expliques d’une manière -la tienne- et il y a plein d’autres façons de l’expliquer.

Les élèves ne préfèrent pas les mêmes. Constituer des groupes d’élèves permet qu’il y en ait un qui puisse comprendre comme la vision du professeur et la réexpliquer.

Cela permet à l’élève de s’assurer qu’il a compris et aux autres de comprendre. C’est un confort pour le prof. Si les élèves discutent d’autre chose, s’il y a du bruit, ce n’est pas grave.

Le pourcentage d’apprenants qui arrivent jusqu’au bout du TD est sans commune mesure.

Exporter la fiche en pdf
Filtrer :  20 Minutes  Action  Activités  Activities  animation  application  apprendre  Ateliers  Autonomie  Autonomy  Barcamp  Brise glace  case study discussion  Collaboratif  Collaborative  Communication  Compréhension  Connaissance  Contact  cooperative learning  Créativité  Creativity  Curiosité  Curiosity  Développer  debate based learning  Develop  Dispositif  Dynamism  Dynamisme  Entertainment  Expression écrite  Expression orale  Fun  Game  Goose Game  Graduated  Group  Groupe  Ice Breaker  idées  Idea  Interpersonal  Interpersonnel  intervention  Introduction  jeu  jeu de l'oie  Knowledge  Learn  ludique  Méthode  Method  Mind Map  Motivation  Outil  Pédagogie  Partager  Pedagogy  Présentation  Presentation  progressive  Project  Projet  Relation  Relationship  Représentation  Representation  Rhythm  rythme  Share  Speaking skills  Tool  Understanding  WorkShop  World Café  World Coffee  Written expression