Institut des régions chaudes

Formations

Programme

La mission professionnelle

De mai à octobre, les étudiants réalisent une mission en situation professionnelle, visant au renforcement de la durabilité d'une production, d'un processus de développement local ou national...

Début mai, des commissions de spécialistes sont réunies pour finaliser la préparation des missions, avant leur mise en œuvre effective. Elles évaluent le travail fait par les étudiants, et les conseillent sur les aspects méthodologiques, bibliographiques...
La mission se déroule ensuite sur 5 mois, la soutenance ayant lieu en octobre.

Ces missions préparent efficacement les étudiants pour leur insertion future sur le marché de l'emploi.
Elles sont également l'occasion pour eux d'élargir leurs réseaux professionnels.

Quelques exemples de stage :

  • Elaboration d'une politique publique de l'alimentation intégrée à l'échelle du territoire via un diagnostic global du territoire, de la "région urbaine" et son évolution probable :

Face aux limites et impacts négatifs du système agro industriel actuel, les bénéfices d'une relocalisation du système alimentaire et la mise en place d'une gouvernance sont multiples pour les collectivités territoriales. L'alimentation est un sujet éminemment transversal, permettant de relier les différentes fonctionnalités d'un territoire tout en augmentant sa résilience : participation à l'économie locale, à la préservation de l'environnement,  participation à l'entretien de l'espace, etc. C'est aussi une condition pour répondre aux enjeux de santé publique en renforçant l'offre de produits de qualité et en facilitant l'accès de tous à une alimentation saine. Ce guide propose aux collectivités des préconisations concrètes sur les principales étapes méthodologiques à suivre pour initier une nouvelle forme de gouvernance alimentaire sur leur territoire. Il doit permettre de dresser un état des lieux complet du territoire mais également de mieux appréhender opportunités et difficultés à travailler avec des acteurs nombreux aux stratégies diverses sur la question de l'alimentation afin de dégager une politique globale.

  • Institutional innovations in linking substainable practices with markets :

La recherche tente de comprendre comment les institutions changent et s'adaptent pour répondre aux défis environnementaux, en contribuant à l'adoption de pratiques durables en agriculture tout en garantissant des débouchés rentables pour la production durable. Grâce au méthode de la recherche qualitative (codage théorique et méthode comparative de la théorie ancrée), 15 études de cas ont été analysés. En analysant les fonctions du système effectuées par les acteurs publics, des donnés quantitatives ont été dévelopés et montrent comment les acteurs publics sont importantes pour favoriser l'innovation institutionnelle.

  • Mise en place d’une filière durable pour la perche du Nil de Tanzanie :

Face à la baisse de stocks de perche du Nil dans le lac Victoria, une ONG française a lancé le projet « perche du Nil durable » en 2011, afin de participer à l’amélioration de la filière perche du Nil, vers plus de durabilité et en améliorant les conditions de vie des communautés de pêcheurs artisanaux, en lien avec les partenaires locaux et les distributeurs des pays développés.

Ce stage a contribué à identifier dans quelle mesure le renforcement de l’implication de l’ensemble des acteurs de la filière dans des processus de cogestion permet le développement de systèmes de gestion des ressources en perches du Nil plus durables.

  • Contribution à la standardisation d’indicateurs sociaux et socio-économiques pour la filière vitivinicole du Québec :

Le concept des « achats responsables » dépasse les notions d’« achats durables » ou « éco-responsables ». Si la définition intègre assurément les trois piliers du développement durable, elle y associe aussi les conditions d’une chaîne de valeur optimisée, en termes de coût global, de qualité et d’efficience.

Ce stage s’est appuyé sur le concept d’une vision multidimensionnelle de la chaîne de valeur au service du travail décent développé par l’OIT pour atteindre un nouvel équilibre socio-économique conjuguant les intérêts des acteurs économiques (grandes entreprises et PME) et des travailleurs dans la filière vitivinicole du Québec.

  • Caractérisation des innovations dans la production végétale suisse :

L’objectif de ce stage a été de construire un outil de caractérisation des innovations développées par la recherche agricole suisse afin de pouvoir orienter le portefeuille des recherches futures, en cohérence avec les objectifs généraux fixés pour des thématiques telles l’intensification écologique, la préservation des ressources naturelles, la qualité et la sécurité des aliments.

Six innovations ont été évaluées afin d’élaborer et  tester une grille de caractérisation et affiner les critères de durabilité construits.

Pour en savoir plus, consultez le livret de l'étudiant
 


Date de dernière mise à jour : 24/11/2017